Tout savoir sur l’achat de votre première maison

Après avoir beaucoup réfléchi et décidé s’il vaut mieux louer ou acheter, vous avez  décidé de vous lancer à l’achat de votre première maison ! C’est un moment stressant et de joie en même temps. Mais pour que ce soit toujours un moment de joie et que vous ne finissiez pas par le regretter, voici une série de mesures à prendre avant d’acheter votre première maison.

Quand acheter votre première maison

Avant de franchir le pas, vous devez vous demander si c’est le bon moment pour le faire. De ce fait, il sera nécessaire d’évaluer différents facteurs externes liés au marché immobilier, mais, sans aucun doute, le plus important sera votre situation économique personnelle. Êtes-vous dans un bon moment et jouissez-vous d’une stabilité de l’emploi ? Disposez-vous de bonnes conditions économiques pour assumer un prêt immobilier ?

Si la réponse à ces questions est affirmative, il est important d’évaluer d’autres facteurs comme le prix d’achat de votre future maison et les prix de vente des biens sur le marché immobilier en général. Toutefois, ils peuvent varier considérablement d’une région à l’autre ou d’une ville à l’autre dans une même région. Il sera donc très important d’étudier les prix et d’analyser le marché comme cela peut être le cas si vous souhaitez acheter une des maisons neuves sur la rive-nord à Mirabel au Canada.

Il faudra également tenir compte des intérêts de votre crédit maison que vous aurez à payer. Depuis plusieurs mois, ce taux d’intérêts de l’immobilier est bas, raison pour laquelle financer l’achat d’une maison est, à l’heure actuelle, moins cher que jamais.

Quel type de bien souhaitez-vous ?

Sur le marché, vous pourrez trouver des logements en construction, des logements neufs terminés comme chez le constructeur de maisons à Mascouche au Canada ou en phase finale de construction et aussi des logements d’occasion. Chaque type de maison a ses avantages et ses inconvénients, ainsi que certains frais d’achat que vous devez connaître.

Dans le cas où vous optez pour une maison sur plan, la clé est de bien faire les choses avec le promoteur. Passez en revue les réalisations auxquelles il a participées. Si vous avez le temps, allez voir certaines de celles qui sont déjà terminées et demandez aux voisins leur avis sur la qualité des travaux. Il en va de même pour les nouvelles maisons déjà construites. Dans les deux cas, vous devez connaître les coûts d’achat d’une maison neuve par rapport à une maison d’occasion.

L’avantage des biens neufs est que vous n’aurez pas à faire de réformes pendant un certain temps, avec les économies que cela implique. De plus, vous pourrez personnaliser certains éléments pendant la construction. Par contre, dans ce cas, la marge de négociation est généralement plus restreinte.

Combien pouvez-vous demander à la banque ?

Pour commencer, il faut savoir que la capacité d’emprunt est limitée à 33% de vos revenus auquel vous devrez ajouter des dépenses supplémentaires comme les charges de copropriétés et les charges mensuelles de fournitures, par exemple.

L’apport idéal personnel pour l’achat d’une maison est de 30%.

La formule la plus courante pour demander plus d’argent pour un prêt immobilier est de prolonger la durée du prêt. Avant de le faire, faites attention et faites bien les comptes car le coût total de la maison peut monter en flèche.

Les frais d’achat d’une maison

En règle générale, la banque financera entre 70 et 80 % de la valeur de la maison sans tenir compte des frais d’acte, de notaire, de greffe, d’expertise… Le coût moyen de ces dépenses ajouté à l’achat de la maison se situe entre 10 et 15 %.

L’entrée de l’appartement supposera un débours important. L’achat d’une maison sans acompte est aujourd’hui très compliqué, même si vous obtenez un financement. La raison en est que les coûts d’achat d’une maison dépassent son prix.

Avant de commencer à chercher une maison, vous devez vous rendre à la banque pour connaître le montant qu’elle pourra (ou pas) vous prêter et tout ceci en fonction des revenus fixes du ménage, de votre apport personnel, si vous avez d’autres crédits en cours, etc…

En ce sens, ne vous limitez pas à une seule entité. La meilleure formule pour obtenir le crédit le moins cher est de faire la tournée des établissements bancaires ou des courtiers en immobilier et de négocier avec eux. Vous seriez surpris de voir à quel point une banque peut être intéressée par la signature d’un crédit avec le bon profil de client.