Pour quelles raisons pouvez-vous consommer du moringa?

Si vous vous intéressez aux aliments et à leurs vertus, il y a de grandes chances pour que vous ayez entendu parler du moringa récemment. Le moringa est à l’origine un petit arbuste qui pousse dans certaines zones tropicales et qui est consommé de différentes façons. Au-delà du fait qu’il soit consommé pour son goût, il est également utilisé dans le cadre de préparations permettant de lutter contre certains troubles mineurs. Il est surnommé l’arbre de vie et est très utilisé dans la médecine ayurvédique. Il dispose en effet de différents atouts nutritionnels qui sont vantés par de nombreuses personnes adeptes de la consommation alimentaire raisonnée et réfléchis. Néanmoins, il est important de noter que la consommation de moringa doit être encadrée par un professionnel car certaines personnes ne doivent pas en consommer ou bien doivent surveiller la quantité de moringa ingérée chaque jour.

D’où vient le moringa ?

Le moringa pousse essentiellement dans les zones tropicales. On le retrouve notamment en Inde, mais également en Asie et en Afrique. Les différentes parties de ce petit arbuste sont consommées, c’est-à-dire que ses racines, ses fruits, son écorce, mais aussi ses feuilles peuvent être retrouvés dans certains plats réputés dans les zones géographiques citées ci-dessus. Il est ainsi possible de les déguster sous forme de curry, de dahl, de soupe ou encore dans les beignets. Les feuilles peuvent facilement être consommées de la même manière que les épinards par exemple. Dans les pays occidentaux, le moringa est principalement consommé sous forme de poudre, les feuilles de ce petit arbuste sont en effet séchées et réduites en poudre qui sera bien souvent conditionnée sous forme de gélules. Les maladies soignées par le moringa seraient nombreuses, mais cela reste pour le moment théorique, les scientifiques n’ayant pas encore confirmé certaines affirmations.

Les différentes vertus attribuées au moringa

On attribue différentes qualités et vertus au moringa. Il contient de nombreux nutriments, les feuilles étant particulièrement riches en minéraux et en vitamines. Il est ainsi considéré comme étant un super aliment qui permet de lutter contre certaines carences alimentaires. Par ailleurs, le moringa est un antioxydant notoire, il permet par exemple de ralentir l’oxydation et le vieillissement des cellules. D’après certaines études, le moringa serait hypoglycémiant. Il serait également préconisé pour lutter contre le cholestérol. Par ailleurs, le diabète pourrait également être traité grâce à une consommation parfaitement dosée de moringa. Il convient encore une fois de demander des conseils aux médecins, certains traitements ne doivent pas être arrêtés du jour au lendemain sous peine de voir les effets secondaires des différentes maladies citées ci-dessus apparaître très rapidement.

Quelles sont les contre-indications ?

Bien que le Moringa soit une plante, il n’empêche que certaines personnes doivent le consommer dans des quantités limitées. En effet, certains effets secondaires ont été notifiés, des troubles du sommeil ainsi que des insomnies pouvant être détectés chez les personnes consommant trop de moringa. Cette plante disposant d’un effet laxatif important, sa consommation peut entraîner des brûlures d’estomac ainsi que des troubles digestifs. Enfin, les personnes souffrant d’hypoglycémie ne doivent pas consommer de moringa puisque cette plante est préconisée dans le traitement de l’hyperglycémie. Par ailleurs, sa forte concentration en vitamine A la rend dangereuse pour les personnes enceintes ou allaitantes.