punaises de lit

L’infestation des punaises de lit

Alors que la punaise des champs est inoffensive, celle communément appelée punaise de lit cause des dégâts corporels parfois impressionnants. Si vous vous réveillez un matin avec les bras, les jambes ou le dos couverts de multiples petits boutons rouges, il faut alors immédiatement penser à une infestation de punaises de lit. Comment combattre ce fléau et quelles sont les mesures préventives une fois le mal éradiqué.

Comment lutter contre les punaises de lit ?

Appelé du nom scientifique de Cimex Lectularius, cet insecte rampant est un véritable vampire qui se nourrit du sang humain ou animal. Il peut se voir à l’œil nu avec sa forme ovale et sa couleur brune. Depuis plusieurs années c’est la nouvelle « bête noire » des hôteliers, professionnels de l’hébergement mais également des particuliers.

Autrefois associée à un manque d’hygiène, la prolifération de ces affreuses petites bêtes vient souvent du fait qu’on les transporte d’un lieu à un autre sans même s’en rendre compte. Une fois sournoisement rentrée dans un établissement ou un logement, la punaise de lit va en outre chercher à s’installer près de sa principale source d’alimentation qui est donc l’être humain. Elle nous repère grâce au CO2 que nous dégageons et c’est pour cela que dans 70 % des cas, on les trouve dans les lits, sommiers ou les têtes de lit. Elles vont ensuite profiter de votre immobilisme pendant le sommeil pour piquer en rafale puisqu’un même insecte peut attaquer jusqu’à 90 fois !

Pour se débarrasser des punaises définitivement, il est vivement déconseillé d’utiliser un banal pesticide car il s’avère la plupart du temps inefficace et la punaise est même susceptible de devenir parfois plus résistante. Les bons réflexes à adopter en cas d’infestation sont donc les suivants :

  • Eviter de vous rendre chez des tiers pour éviter de transporter des œufs
  • Ne pas secouer son matelas, ses draps ou laisser ses affaires au sol, ne pas non plus retourner son matelas.
  • Faire immédiatement traiter votre chambre ou le lieu infesté par un spécialiste de l’extermination. Ce dernier devra parfois s’y prendre à deux reprises

Avant l’arrivée de la société spécialisée, il est préférable de ranger son logement, de vider les armoires et tiroirs, de retirer les rideaux et tapis et de passer l’aspirateur dans le moindre recoin.

Les mesures après traitement

Une fois que le professionnel aura traité de manière efficace la zone infestée, il convient ensuite d’adopter des gestes préventifs indispensables pour éviter une nouvelle attaque. Après avoir respecté les délais recommandés de 6 ou 12 heures avant de retourner dans son domicile, il faudra aérer chacune des pièces et éviter de marcher pieds nus pour un minimum de 48 heures.

Par la suite, il est recommandé de vérifier régulièrement les pièces, les matelas et les divans afin de détecter un retour des punaises de lit. Au moindre symptôme, tels que des traces de piqûres, ou si vous voyez de petites traces de sang sur vos draps, alors n’attendez pas et rappelez immédiatement le professionnel pour qu’il intervienne de nouveau.

Dans le secteur hôtelier et de l’hébergement professionnel (centres d’accueil, campings, colonies de vacances, hôpitaux etc…) il est vivement recommandé de former son personnel sur le fléau des punaises de lit. Une femme de chambre avertie pourra enrailler plus vite la propagation de l’insecte.